Créer une galerie d’art : les clés pour se lancer et réussir

5/5 (1)

Comment créer une galerie d’art ? Quelles sont les étapes et les démarches pour ouvrir une galerie d’art ? Cet article vous guide dans la création d’une galerie d’art.

L’art est une forme d’expression universelle mais aussi un bien de consommation, soumis aux contraintes et opportunités de marché.

Une galerie d’art est un lieu destiné à mettre en valeur des œuvres, dans le cadre d’expositions temporaires ou permanentes, afin de promouvoir le travail d’artistes.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour créer une galerie d’art !

Voir aussi nos articles :

Créer une galerie d’art : quelques chiffres.

Le commerce des oeuvres d’art se subdivise en plusieurs courants artistiques représentatifs des différentes périodes de l’histoire : on retrouve l’art contemporain, l’art moderne, l’art médiéval, etc. L’art contemporain est le plus représenté en terme de volume au sein des galeries d’art.

En France, les cinq régions suivantes représentent 80% des transactions en matière d’art contemporain :

  • Ile de France,
  • PACA,
  • Bretagne,
  • Rhône-Alpes,
  • Aquitaine.

À elle seule, la région Île-de-France cumule près de 1500 galeries d’art contemporain (soit plus de 50% du total). Le chiffre d’affaires moyen des galeries d’art parisiennes est d’un million d’euros contre 214 000 € seulement pour les galeries régionales.

Enfin, il faut insister sur le caractère très « déséquilibré » du marché, largement dominé par quelques collectionneurs privés alors que beaucoup de galeristes voient leur activité fragilisée.

Créer sa galerie d’art : quelles sont les formalités ?

Ouvrir une galerie d’art nécessite au préalable une analyse sérieuse ainsi qu’une bonne compréhension du métier de galeriste. Ces éléments seront nécessaires pour aborder le potentiel de viabilité du projet.

Voici les étapes essentielles pour créer une galerie d’art :

  1. La réalisation d’une étude de marché : cliquez pour accéder aux meilleures méthodes d’étude de marché,
  2. La définition du concept et de l’identité artistique de la galerie,
  3. La recherche d’artistes et de partenaires,
  4. La recherche d’un local, pour lequel vous devrez veiller au respect des règles de sécurité et d’accessibilité,
  5. L’élaboration d’un plan financier : cliquez pour accéder à un modèle Excel gratuit,
  6. La recherche de financements,
  7. Le choix du statut juridique de votre galerie d’art,
  8. L’immatriculation auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI),
  9. L’inscription auprès de la maison des artistes pour l’activité de diffusion d’oeuvres originales arts graphiques et plastiques. Formalité obligatoire, à faire dans les 8 jours qui suivent votre début d’activité,
  10. L’inscription auprès de l’AGESSA pour la diffusion d’oeuvres photographiques,
  11. Enfin, il faudra préparer le démarrage de votre activité avec la mise en place d’une programmation annuelle d’expositions artistiques, ainsi que d’une série d’événements pour faire vivre le lieu.

Ouvrir une galerie d’art : la réglementation.

Le registre de police.

Les galeristes doivent tenir un registre des objets mobiliers : il s’agit d’un “livre de police” disponible en librairie, sur lequel sont inscrits les objets détenus, ainsi que le nom des personnes auprès de qui ils ont été acquis. Il est aussi possible d’opter pour un registre électronique.

Remarque : ce registre est obligatoire lorsque l’œuvre ne vient pas directement de l’atelier de l’artiste (seconde main).

Voir notre article dédié au fonctionnement du livre de police.

Les autres aspects de la réglementation.

A noter l’obligation d’afficher les prix et les règles relatives à l’accessibilité de la galerie d’art aux personnes handicapées.

Le régime de la TVA pour les galeries d’art.

Tout d’abord, la vente d’une œuvre originale par l’auteur lui-même est soumise à un taux de TVA à 5,5%, alors que la vente réalisée par un tiers (galerie d’art) est fixée à 20%.

A noter qu’une galerie d’art peut opter pour un régime de TVA sur marge : la TVA sera collectée uniquement sur la marge réalisée sur la vente des œuvres, et non sur le prix total. Mais dans ce cas, la galerie perdra le droit à déduction de la TVA acquittée sur le prix d’achat de l’œuvre.

Le code de déontologie de la profession de galeriste.

Le Comité Professionnel des galeries d’art a établi un code de déontologie des galeries d’Art, résumant les relations entre les artistes et les galeristes : cliquez ici pour y accéder.

Quelques conseils pour réussir le lancement de votre galerie d’art.

Voici quelques conseils pour lancer et développer votre activité de galeriste :

  • soyez patient : la construction d’une clientèle fidèle peut prendre plusieurs années,
  • cultivez votre réseau relationnel,
  • constituez un fichier client et établissez un contact régulier avec vos acheteurs,
  • animez sans cesse,
  • anticipez votre stratégie de communication sur plusieurs mois,
  • participez à des foires et salons : les galeristes représentés lors de ces évènements augmentent significativement leur chiffre d’affaires.

Le marché de l’art est un secteur très concurrentiel et fluctuant, ne minimisez pas l’impact d’une bonne communication et d’un réseau relationnel efficace.

Le meilleur statut juridique pour une activité de galeriste.

Choisissez le statut de la micro-entreprise pour une activité de taille réduite (petite galerie).

Dans les autres cas, nous vous conseillons le statut SASU, qui permet d’éviter la Sécurité sociale pour les indépendants (ex-RSI). Cliquez ici pour accéder à notre offre de création de SASU en ligne (tarif le moins cher du marché).

Dans tous les cas, la déclaration d’activité se fera auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI).

Des fichiers Excel pour gérer votre entreprise (gratuit).

WikiCréa a mis au point des outils Excel gratuits :

  • un modèle de plan financier prévisionnel : cliquez ici,
  • un facturier permettant d’établir devis et factures : cliquez ici,
  • un livre de recettes, obligatoire pour les auto-entrepreneurs : cliquez ici,
  • un modèle de suivi de trésorerie : cliquez ici.

Vous pouvez noter cet article !

Powered by WPeMatico