Commencer en bourse avec une petite somme (100 à 200 euros)

Bienvenue sur MillionnaireZine !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous montre les 5 étapes pour atteindre la liberté financière : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt sur MillionnaireZine ! 🙂

commencer en bourseEst-ce possible de commencer en bourse avec 100 euros ou 200 euros ?

En effet, les jeunes et les moins jeunes sont aujourd’hui intéressés par les investissements en bourse.

Qu’ils soient étudiants, salariés ou retraités, ils peuvent en effet faire fructifier automatiquement leurs revenus. Ce qui leur permettra d’avoir à la fois un budget pour le quotidien et un extra pour leurs projets.

La Bourse se trouve parmi les domaines d’investissement qui conviennent à tous les âges et à tous les budgets.

Évidemment, que vous possédiez 100€ ou 30 000€, il y a toujours une place pour votre argent en Bourse.

Dès le début, il faut que vous sachiez que ce secteur est à risque. Néanmoins, si vous êtes assez adroit, vous pourrez voir votre fond grimper petit à petit. Et si vous réinvestissez tout, vous dépasserez dans pas longtemps ce cap des petits investissements et pourrez alors explorer les importants marchés boursiers, convenant à des sommes plus élevées. Si vous investissez avec une petite somme, entre 100 à 200€ par exemple, vous ne serez pas riche du jour au lendemain, mais en tout cas, si les gains se répètent, vous pourriez constater dans pas longtemps la nette différence entre la somme de départ et les revenus accumulés à ce moment-là.

Pour ceux qui s’y intéressent de près, et qui sont même prêts à foncer, découvrez dans cet article les astuces pour commencer en bourse avec une somme minime, et quels sont les désavantages.

Le Forex

En bourse, il existe plusieurs bases sur lesquelles vous pourrez choisir d’investir selon vos fonds disponibles. D’abord, il y a les types de marchés qui nécessitent d’importants capitaux, avoisinant les 10 000 € minimums. Les trois principaux socles d’investissement de cette catégorie étant :

–       Les actions, qui sont d’ailleurs les plus populaires

–       le marché des indices boursiers (NASDAQ, CAC40…) ,

–       le marché des commodités (comme le pétrole ou l’or…)

Toutefois, comme vous pouviez vous douter, il existe un marché accessible aux particuliers. Il s’agit du marché du Forex, ou encore « Foreign exchange » en anglais. Celui-ci concerne le troc de devises, comme pour le change de dollars contre des euros. Ce marché est le plus pratique pour débuter en bourse avec cette somme de 100 à 200 €. Quoi qu’il en soit, il est toujours nécessaire de faire des recherches pour se mettre au courant des rouages du système complexe qu’est la bourse avant de se lancer.

En plus de permettre aux particuliers d’investir des sommes infimes, le Forex est également accessible en permanence en ligne. Il convient donc à toutes les disponibilités. Effectivement, vous pouvez y accéder 24/24, depuis n’importe où. Et comme dans les autres marchés, vous pouvez également multiplier votre fonds disponible grâce à « l’effet de levier ».

Les commissionnaires virtuels vous suggèreront alors de créer un compte de manifestation, afin que vous puissiez vous exercer gratuitement et sans engagement sur ce marché. Vous n’avez qu’à vous inscrire sur la plateforme de votre choix et commencer de suite à utiliser le « trading software » pour les changes selon les montants de votre choix. Cette solution est idéale pour le débutant,  car elle est facile et rapide à instaurer.

L’OPCVM

Avec ce montant, vous pouvez également ouvrir un PEA (Plan d’Épargne en Action). Le but est de faire un investissement mensuel automatique sur un OPCVM d’actions sur la Zone Euro. Vous aurez ainsi le choix sur différents pays et secteurs d’activités. Vous pourrez également bénéficier d’une réduction, voir suppression des frais de courtage et des droits de garde si vous optez entièrement pour des OPCVM proposées par votre banquier. Tout dépend de la qualité de ce qu’il vous propose, car vous n’allez tout de même pas accepter l’ensemble sans faire d’abord votre propre analyse. L’intérêt de ce type d’investissement est en outre la diminution des risques qui, dans le cas de chutes, sont palliés par ces apports mensuels. Les OPCVM peuvent ensuite être échangés contre des titres qui, eux, ne sont pas diversifiés.

Les warrants

Il est également possible d’investir dans des warrants, mais dut au risque élevé de ces produits dérivés, on ne saurait les conseiller aux débutants. Vous pouvez tout de même avoir moins peur des pertes si vous travaillez à temps plein. Dans ce cas, les warrants sur le CAC sont de réelles opportunités. Limitez-vous à ça avant de s’attaquer à la multitude, réservez-les à plus tard lorsque vous aurez acquis de l’expérience. Une des stratégies dans ce type d’investissement boursier est de choisir des warrants à date d’exercice éloigné.

Cela fait partie des ruses de la bourse de montrer de belles performances entre des échéances rapprochées alors qu’après, tout peut basculer en un tour de main. Au moins, il devrait y avoir 4 mois d’espacement. Les plus malins revendent dès une certaine marge de gain atteinte pour éviter les pertes.

Ne jamais débuter avec l’achat d’un titre

Si avec cet argent, vous arrivez à acheter un titre, vous risquez de tirer le mauvais numéro. En réalité, vous aurez autant de chance de tout perdre, de garder votre mise à la clôture ou de gagner un peu.  La bourse marche mieux avec une diversification des titres, alors que ce sera presque impossible avec ce fonds. Le but est que les gains sur les uns couvrent les pertes sur les autres et ainsi de suite. Parallèlement à ceux qui ont été cités plus haut, les CFD (Contract For Difference) font partie de vos options, mais comme tous les autres, il ne faut pas y mettre les pieds les yeux bandés.

Débuter en bourse avec 100 à 200 € est donc risqué, puisque, plus le fonds est faible, plus le risque de tout perdre est considérable. La plus petite fluctuation du marché va être violente pour votre investissement, risquant de vous faire perdre tout ce que vous avez accumulé. Sachez qu’un homme averti en vaut deux. Renseignez-vous toutefois sur les stratégies qui vous permettront de diluer ce risque si vous êtes vraiment prêt à vous faire des revenus supplémentaires grâce à la bourse.

Les inconvénients d’un début avec une somme minime

D’abord, il faut n’investir en bourse que l’argent dont on ne va pas avoir besoin, qu’on ne risque pas de regretter amèrement en connaissance de cause. Ensuite, mise à part la quasi-impossibilité de diversifier les actions, les gains sont aussi minimes. En plus, de votre fond seront retirés divers frais, et de votre gain des impôts. L’idéal serait de bien apprendre le système, même si pour cela il vous faut un an ou même plus, et d’augmenter un peu plus la mise de départ avant de l’investir.

D’abord, se documenter

Il faut surtout se mettre constamment à jour relativement aux situations des entreprises sur le marché. Renseignez-vous notamment sur la vie économique des sociétés cotées en bourse, sur le journal financier et l’actualité en général. Suivez bien les évolutions de ces sociétés et leurs actions pendant un certain temps avant de décider de vous plonger pour de bon en étant à ce moment-là capable de faire des choix avertis. Prenez votre temps pour tout comprendre, surtout à maitriser la signification des termes techniques utilisés dans le domaine.

Commencer par ouvrir un portefeuille virtuel

Les risques de la bourse sont la raison pour laquelle il est toujours recommandé de commencer par ouvrir un portefeuille virtuel, vous permettant de vous initier. Vous allez vous exercer sans miser de l’argent réel. Si vous gagniez quelque chose et arriviez à entretenir votre fond pendant un certain temps, c’est là que vous pouvez commencer à vous demander si le monde de la bourse est fait pour vous ou non. Autrement, ce n’est pas la peine, autant travailler dur dans son travail et espérer une promotion, ou trouver un boulot plus rentable, ou encore devenir autoentrepreneur en trouvant un business qui peut être démarré avec 100 à 200 euros.

Vous avez aimé cet article ?
Alors, vous allez sans doute adorer mon livre qui vous montre les 5 étapes pour atteindre la liberté financière : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt sur MillionnaireZine ! 🙂

À Lire Aussi: